TORE : UN ESPACE DE RÉALITÉ VIRTUELLE À L’INTERFACE DES SCIENCES HUMAINES ET SOCIALES ET DU NUMÉRIQUE

Installé sur la Plaine Images, «The Open Reality Experience» (TORE), est un dispositif innovant de réalité virtuelle de conception totalement originale. L’écran, courbé dans toutes ses dimensions et dénué d’arêtes propose une évolution technologique inédite par rapport aux salles immersives existantes : les environnements visuels 3D peuvent en effet y être explorés sans interruption visuelle, sur 180 degrés et à une distance sensiblement constante par rapport à l’utilisateur.

Ces caractéristiques en termes d’immersion et de confort d’utilisation rendent possible la visualisation d’images réalistes et l’application de méthodes d’objectivation des comportements développées au sein du pôle de recherche Sciences et cultures du visuel (SCV) installé au premier étage de l’Imaginarium.

Au coeur de la Plaine Images, l’implantation du TORE contribue à une dynamique plus large d’attractivité et de développement économique sur les territoires de l’Union, de Roubaix, de Tourcoing et de Wattrelos. Il fait partie de cet ensemble d’équipement de très haute technologie mis à disposition des entreprises de la filière. C’est aujourd’hui un atout essentiel pour attirer sur le site de grandes entreprises du secteur industriel, les industries automobile, ferroviaire et aéronautique figurant parmi les potentiels utilisateurs.

Le TORE participe à la visibilité d’excellence de l’Université de Lille et de la fondation I-SITE Université Lille Nord Europe (ULNE) dans le domaine des sciences et cultures du visuel, en permettant une interaction originale entre sciences humaines et sociales et innovation numérique. Il s’intègre aussi pleinement à la synergie eurorégionale générée sur les différents lieux où la réalité virtuelle est présente.

Cette innovation technologique réalisée dans le cadre du projet d’Equipex IrDIVE, a bénéficié du financement du Fonds européen de développement économique régional (FEDER), d’une aide de l’Etat au titre du programme « investissements d’avenir » (PIA) et de la participation de la Métropole européenne de Lille (MEL). Ce projet est soutenu par l’Université de Lille, le Centre national de la recherche scientifique (CNRS) et l’Institut national de recherche en informatique et en automatique (Inria).

Credit photos S.COM/U.LILLE

 

Partage sur les réseaux sociaux :

Facebook share Tweet this Partager sur Google+