Retour d’expérience d’une start-up de la Plaine Images à San Francisco

Retour d’expérience d’une start-up de la Plaine Images à San Francisco

En Septembre dernier, Tutti Flirty, entreprise de la Plaine Images, a remporté le concours « 100 patates », organisé par Appiway et l’accélérateur The Refiners, pour son nouveau concept d’application de rencontres qui porte le même nom que son entreprise. Suite à cette victoire, la start-up a donc reçu un fonds d’investissement de 100 000€ et un billet pour San Francisco afin d’y suivre le programme d’accélération de The Refiners. Retour sur une expérience unique, avec son fondateur Victor Saison-Willot.

 

On rappelle le concept de votre appli, une application de rencontres qui propose de séduire en ligne et en vidéo. En Septembre dernier, vous avez remporté le concours « 100 patates », concours de pitch vidéo entre start-up, avec votre appli de rencontres en vidéo. Est-ce alors la raison de votre victoire, cela explique-t-il votre première place ?

Après avoir lancé plusieurs versions de Tutti Flirty, nous avons eu un passage dans les médias qui nous a valu un gros coup de communication. Le concours « 100 patates », organisé par Appiway et l’accélérateur The Refiners, est un concours qui ressemble énormément à ce que nous faisons, le même style de concept avec de la vidéo. Je pensais que nous étions trop avancés par rapport au concours car il s’agissait d’un challenge d’idées, mais c’est la thématique de notre appli, son côté fun qui nous a permis de gagner et qui correspondait en fin de compte à l’esprit du concours.

 

Vous justifiez dans les médias, l’été dernier, une levée de fonds de 185 000€ depuis la mise en route du projet et un objectif de fonds d’investissement jusqu’à la fin de l’année 2017. La victoire au concours « 100 patates », qui vous a permis de remporter 100 000€ et de suivre le programme de l’accélérateur The Refiners à San Francisco, n’est-elle alors pas une aubaine tombée à point venu ?

Tout à fait, nous cherchions à avoir une seconde levée de fonds pour continuer à accélérer et à améliorer l’appli pour en faire la meilleure app du monde. Gagner ce concours nous a permis de tenir et de remplacer en partie la levée de fonds que nous souhaitions faire. C’était donc effectivement une rentrée d’argent qui arrivait à point nommé et qui nous a amenés un peu d’air frais.

 

Le 5 Septembre 2017, lorsque le vainqueur de « 100 patates » est tombé, vous entendez votre nom, quel a été votre ressenti et surtout l’objectif à poursuivre lors du programme d’accélération à San Francisco aux États-Unis ?

Nous étions déjà super contents dans la mesure où nous savions que nous étions dans le top 10 suite à la qualification lors des demi-finales. Nous avions également déjà été rencontrés l’équipe de The Refiners pour le fonds d’investissement, notre rendez-vous s’était bien passé, donc on y croyait ! Une fois les résultats tombés, on était ravi car on avait mis pas mal d’espoir dans ce concours. Ce qui est marrant c’est que le programme commençait le 16 Septembre, il a fallu du coup faire hyper vite nos valises et décoller direction San Francisco pour 3 mois ! Une organisation pleine d’adrénaline !

 

Comment s’est alors passée et déroulée votre escapade aux États-Unis et le suivi du programme d’accélération ?

Notre objectif en allant là-bas était de lever de nouveaux fonds (entre 1 et 3 millions d’euros) pour lancer Tutti Flirty aux États-Unis et attaquer San Francisco, Los Angeles, New York… Finalement, on revient avec encore mieux : une toute nouvelle vision! C’est-à-dire qu’on a compris qu’il fallait changer notre modèle économique en monétisant Tutti Flirtyet arrêter le « full » gratuit du démarrage. Nous avons compris, grâce aux conseils reçus sur place et avec l’aide des fonds d’investissement que l’avenir de Tutti Flirty était dans la monétisation de l’appli, parce que c’est une app qui plaît. De plus, les utilisateurs ont souvent plus confiance en une appli payante que gratuite, et préfèrent mettre un peu d’argent pour être sûr d’y trouver leurs attentes.

 

La victoire au concours, votre départ aux États-Unis, le programme d’accélération de The Refiners, « Tutti Flirty » a fait un énorme bond en avant. Vous êtes maintenant rentrés de San Francisco et de retour dans votre bureau de la Plaine Images, quels sont alors les objectifs actuels et à venir ?

Alors on vous l’annonce en « exclu », d’ici fin Février, on va sortir une nouvelle appli, (juste) Tuti, qui est dans la même lignée que le concept de vidéos proposé par Tutti Flirty mais cette fois, sans rencontre(s) à la clé. C’est une déclinaison que l’on a réfléchie, imaginée et construite aux États-Unis, qui est basée sur la thématique des célèbres vidéos « Fast & Curious » de Konbini (enchaînement de questions sur un thème donné avec un choix de deux réponses). Son objectif est de pouvoir s’exprimer, donner son avis en vidéo, avec ses amis, de manière fun. Le format et la mise en forme de la vidéo seront déjà proposés à l’ouverture de l’appli, il n’y aura plus qu’à se filmer. Il s’agit d’un réel moyen d’expression pour les jeunes.

 

Les applications de rencontres sont un marché très prisé par de nombreuses applications, vous avez su vous démarquer grâce à son principe. Suite à cette victoire, et aux événements qui ont suivi, peut-on dire que « Tutti Flirty » commence à faire de l’ombre à des applications telles que Tinder, Happn, Once, dont « Tutti Flirty » s’est construit sur les manquements de ces applications ?

Alors on ne va pas se mentir, TinderHappnOnce sont des applications qui sont encore loin devant nous en terme de nombre d’utilisateurs. Eux, c’est la Ligue des Champions et Tutti Flirty c’est de la Ligue 1. On n’est pas en Ligue 2 non plus, mais on est dans le top 10 Apple, et on reste persuadé que tôt au tard, la norme pour des applications de rencontre sera la vidéo, ce qui fait notre force par rapport aux concurrents. S’exprimer en vidéo est une tâche compliquée, c’est pour cela que nous le proposons de manière fun et drôle. On ne cherche pas à remplacer une application, mais à être complémentaire avec celles existantes en apportant quelque chose qu’elles n’ont pas.

 

Après cette expérience, ressentez-vous le même sentiment qu’un flirt abouti ?

Oui, car on ne nous a pas menti sur la « marchandise ». C’est un peu comme sur Tutti Flirtyquand tu vas rencontrer une personne, tu sais à quoi t’attendre et tu n’as pas de mauvaise surprise quand tu arrives au rendez-vous. Là, c’est pareil on nous avait bien briefé et le voyage était vraiment de qualité et constructif pour nous. Grâce à Appiway et The Refiners qui organisent le concours, on a pu vraiment prendre une dimension business totalement différente et revenir avec un tout nouveau produit. C’est donc un flirt réussi, même un peu plus qu’un flirt car l’aventure continue !

X